jeudi 9 juillet 2009

Miley & moi.

Mardi dernier. Aux alentours de 16h, j'arrive au Pathé, Laura est déjà là. Elle prend sa place au guichet automatique, moi, je vais vers le guichet humain... j'arrive vers la femme, tout seul, (Laura tu m'as lâché!!!) et lui demande "une place étudiante pour hum Hannah Montana s'il-vous-plait." Le ptit moment de solitude passé, on rentre dans la salle et là, un frisson dans le dos "Ouh merde..." La vingtaine de spectateurs présente dans la salle n'a pas la tête qui dépasse du siège... que des fillettes d'à peu près 12 ans, accompagnées d'un parent des fois. Et dans la même rangé que nous, un vieux à moitié chauve, venu tout seul. Un pervers sans doute. Et là, comme si ça m'est pas déjà venu à l'esprit en marchant vers le Pathé, je me demande qu'est-ce que je fous là...

Alors le film. En gros c'est l'histoire d'une adolescente qui s'appelle Miley Stewart, jeune brunette lycéenne en temps normal, qui vie à Beverly Hills quand même, mais qui est en fait une superstar internationale de la musique connue sous le nom d'Hannah Montana (et accessoirement une pute à frange blonde avec un mauvais gout vestimentaire très prononcé...). Et en fait, elle a deux identités parce que son plus grand rêve c'est de faire de la chanson mais elle veut quand même avoir une vie normale, loin du star system, voyez-vous, et c'est tout à son honneur.
Mais seulement voilà, au début du film le succès commence à lui monter à la tête, elle commence à avoir des caprices, à manquer de professionnalisme, en plus, elle gâche l'anniversaire de sa meilleure amie itout... le coté obscur d'Hannah commence à bouffer la jeune et jolie Miley... et ça, c'est pas bath. Du coup, son père, Billy Ray, il a un peu les boules et décide de lui donner une leçon de vie... Ça c'était en gros les vingt premières minutes du film, de la joie, de la couleur, des chansons, de la bonne humeur, du niais... En gros là, tandis que ma voisine danse comme une autiste à chaque chanson, je me dis que je vais m'emmerder, et puis...
Alors qu'elle croit aller à New-York pour remplacer Beyoncé aux Music Awards, son père l'emmène dans un trou perdu du Tennessee, dans la ferme de sa grand-mère, là où elle a passé son enfance... un retour au source en quelque sorte. Bon Miley, elle est dévariée parce qu'elle voulait le tapis rouge et les paillettes et elle se retrouve dans un patelin de bouseux qui chantent du country... Bon elle se dit quand même que si elle y met du sien, son séjour va passer plus vite. Et puis, elle retrouve quand même un ami d'enfance, Travis, beau blond aux yeux bleus, avec un chapeau de cowboy sut la tête. Alors là tu sens venir la bluette à des kilomètres... et ben NAN. Miley se fait violer par Travis, qui est en fait un récidiviste. Le mec finie par se repentir et se pend dans la grange. Bon, en fait non, une romance nait entre les deux beaux jeunes gens, classique. Mais y'a aussi le père de Miley qui tombe sous le charme d'une bouseuse, qui aime réparer les voitures comme Megan Fox, mais en moins sexy. Bon, on s'en fout là, mais ça va être vachement important dans la suite du résumé.
Un peu plus tard dans le film, on apprend que le "village" veut être racheté par un mec qui veut faire construire un centre commercial à la place. Bon le mec est joué par Barry Bostwick, la maire dans Spin City (ct' déchéance...) Et pour empêcher cet être malsain d'agir, le patelin organise régulièrement des soirées caritatives pour récolter de l'argent, mais ça marche pas vraiment. Alors un soir, alors que le mec méchant vient les narguer ces pauvres, Travis sort une idée de génie, dont seul ce crétin a le secret (en fait, son rêve c'est de se faire du fric en vendant des œufs de poule au marché...), comme Miley lui a dit qu'elle connaissait Hannah Montana, il propose qu'Hannah Montana vienne faire un concert chez eux afin de récolter plus de sous. Et là, Miley et papa à Miley sont pas vraiment jouasses mais bon, elle accepte quand même. Et c'est à partir de ce moment là que le film prend toute sa dimension. Bon y a sa copine (celle qu'a eu l'anniversaire gâché) qui arrive dans le village, pour la soutenir, parce qu'au final, elle lui en veut pas, tout ça, tout ça...
Et puis par un hasardeux quiproquo, Miley accepte un diner en tête à tête avec Travis alors qu'Hannah Montana avait accepté un diner organisé par le maire de la ville, le même jour à la même heure. Et là, tu te dis ouh la la comment ça va être compliqué car encore une fois Miley doit faire un terrible choix entre son intérêt personnel et ses responsabilités. Elle décide de faire les deux. Mais ça se retourne contre elle, et Travis découvre la supercherie et est dépité. Il lui sort un truc genre "J'aime pas qu'on se moque de moi" et il se casse. Et là, y'a un plan sur Miley, elle est en larme et elle titube "Mais... T-Travis..." Et durant cette scène putain, j'ai été vachement émouvé... Putain merde la pauvre itout, elle mérite pas ça quoi.
Et puis t'as même pas le temps de te remettre de tes émotions, scène suivante. Miley rentre dans la mairie en larmes, au ralenti, elle court dans les escaliers. Elle y croise son père et lui dit en larmes "Tu as tout vu?" Et le père "Oui j'ai tout vu..." d'un air désolé (parce que c'est un peu de sa faute là, il l'a forcé à bouffer avec le maire itout). Et là, y'a la bouseuse qui appelle Billy à l'étage d'en haut, il monte les escaliers d'un étage et je me rappelle plus du fil de la conversation mais ça se finie par "la vérité c'est que je peux pas avoir de relation sérieuse pour l'instant... Ma fille traverse une période difficile et je dois être avec elle, elle a besoin de moi..." Et pendant que le mec dit ces mots, la caméra est braquée sur Miley à l'étage en-dessous, assise sur les marches d'escalier, en larmes, mais c'est encore plus intense. Elle assiste au sacrifice que fait son père pour elle... Elle culpabilise, elle se rend compte qu'Hannah Montana détruit son entourage, et fond encore plus en larmes... Putain deux moment très émotioneux en moins de trois minutes, Laura est au bord du suicide...
Bon la fin du film. Le concert caritatif d'Hannah Montana récolte assez d'argent pour sauver sa ville natale... mais seulement voilà, sur scène, elle fait un blocage. Elle décide d'arrêter d'être Hannah Montana et enlève sa perruque blonde devant toute la foule venue assister au concert... Han mon dieu, quel coup de théâtre. Et après un discours vachement émotioneux, elle se met à chanter The Climb... Et je crois que c'est à ce moment là que Laura a versé une larme d'après ce qu'elle m'a dit (t'as vu, je balance). Bon j'ai pas fait de même, mais j'étais super émouvé... et puis la chanson était trop belle quoi.
Bon finalement, ça se termine bien. Une petite fille demande à Miley de redevenir Hannah Montana pour ses fans, et toute la foule promet de garder le secret (bon c'est un peu abusé oui...). Et puis le concert reprend, dans la joie et la bonne humeur...

Je suis allé voir Hannah Montana, The Movie, j'ai aimé et j'ai même pas honte. Enfin si, un peu...