mercredi 18 avril 2012

I love you Tom.

Aujourd'hui, histoire d'occuper un peu mon après-midi, je me suis calé au fond de mon canapé avec le nez plein de morve et quelques mouchoirs, et je me suis maté le DVD de Knight And Day. Une comédie d'action que j'ai oublié d'aller voir en 2010 et subtilement rebaptisée Night And Day pour le marché français. Génie marketing, quand tu nous tiens.
Un film plutôt sympa. Mélange d'action décomplexée et d'humour au troisième degré, suffisamment fun pour pas te faire chier. Et c'est tout ce que je demandais. Mais en fait, on s'en fout du film. J'avais surtout envie de vous parler de son acteur principal. Parce que dès que je l'ai vu, j'ai été pris d'une certaine nostalgie. Mon cœur s'est mis à battre plus que d'ordinaire. Et lorsqu'au bout de deux minutes, il a balancé son sourire capable de rassurer un leucémique, je me suis senti tout chose. Car en le voyant, c'est toute mon adolescence de cinéphage qui m'est revenue en tête. Ce mec, c'est Tom Cruise.


Francis Ford Coppola, Martin Scorsese, Oliver Stone, Ridley et Tony Scott, Brian de Palma, Sidney Pollack, Michael Mann, Stanley Kubrick, Ron Howard, Steven Spielberg, J.J. Abrams, Paul Thomas Anderson, Cameron Crowe, John Woo, Bryan Singer, Brad Bird, Ben Stiller (pour la déconne)... Quel autre acteur peut se targuer d'avoir une telle liste de réalisateurs dans sa filmographie? Aucun. Vraiment. J'y ai réfléchi pendant dix bonnes minutes. Tom Cruise est le seul. Et de ses collaborations avec les plus grands metteurs en scène de son époque, il en a tiré l'une des filmographies les plus éclectiques d'Hollywood. Du blockbuster estival au drame, en passant par la science-fiction, le thriller ou même l'heroic fantasy, une trentaine de films dont l'essentiel sont des énormes succès contemporains amplement mérités, certains devenant même cultes avec les années. Bon ça, c'était juste histoire de vous rappeler qui était le bonhomme.

Parce que j'ai l'impression que sa mégalomanie, sa scientologie et ses promos sous acide sont les seules choses qu'on ait retenues de lui au final, je me demande comment on a pu oublier à quel point c'est un formidable acteur. Brillant dans tous les registres, il réussit même à nous surprendre là où on ne l'attend pas, que ce soit en Lestat de Lioncourt ou dans les bourrelets de Les Grossman (Robert Downey Jr. a beau prendre l'accent black, le plus drôle dans Tropic Thunder c'est Tom Cruise).

Dans Knight And Day, son personnage arrive à dompter un taureau avec une Ducati Hypermotard, le tout avec Cameron Diaz qui lui masque à moitié la vue. À ce moment là, j'ai même pas sourcillé, je me suis dit "Normal, c'est Tom Cruise." Pareil il y a quelques mois dans Ghost Protocol, quand il escalade le Burj Khalifa.
Parce que vers la fin des 90's, durant mon adolescence passée à bouffer des films, Tom Cruise je l'ai adoré, admiré. Il savait tout faire avec panache. Il incarnait une certaine idée du cinéma hollywoodien, celui que je découvrais petit à petit à coups d'enregistrement sur VHS, et qui me faisait rêver. Et ce mec, avec ses cascades à la con dans Mission : Impossible II, il m'a fait rêver. Et j'aimais croire que c'était vrai. Avec son talent de comédien et sa tête de bon gars, il m'a aussi passionné, il m'a fait rire, il m'a fait frissonné. Et plus que tout, il m'a ému. Dans Jerry Maguire. Sans doute l'un de mes films préférés ou en tout cas celui qui m'a le plus marqué étant adolescent. Il y incarne un agent sportif à qui tout réussit mais qui, dégoûté par son métier et ses privilèges qui lui semblent factices, décide de tout envoyer chier pour redonner du sens à sa vie. C'est plein de bons sentiments, c'est naïf et j'hésite à le revoir aujourd'hui par peur de le trouver trop niais. Mais c'est d'une telle sincérité que ce film te donne envie de tomber amoureux, et d'être un type bien. Je l'ai vu une dizaine de fois.

En fait, je pourrais aimer Tom Cruise rien que pour Jerry Maguire. Mais il y a aussi Ethan Hunt, Brian Flanagan, Les Grossman, Ray Ferrier, Cole Trickle, Charlie Babbitt, John Anderton, (nan pas Maverick, faut pas déconner)... Autant de personnages avec lesquels il m'a marqué, touché et m'a fait aimer le cinéma. Dans tous ses genres.

2 commentaires:

Envyzzz a dit…

C'est ce que je pensais, j'ai jamais vu un film avec Tom Cruise.

À part Tropic Thunder mais je me souviens à peine de lui dedans...

Alexandre a dit…

T'as même pas vu La Guerre des Mondes? Mate le, c'est celui de Spielberg...

Là, je sais ce qui se passe dans ta tête... Tu penses à Funny Games. Je sais que c'est traumatisant mais pense aussi à King Kong...

(Puis Spielberg + Cruise... Fais pas la même erreur que Miley)