dimanche 10 octobre 2010

Des Piranhas et des Hommes.

L'autre soir, en dévorant amoureusement mes morceaux de poulet panés au KFC, je me suis rendu compte que j'avais oublié de vous parler de cette grosse boucherie qu'est Piranha 3D. À cause de Batman, et du déménagement... j'y pensais plus, jusqu'au moment où je me suis retrouvé en face de mon seau de poulets donc. Et puis j'me suis dit que comme mon blog manquait un peu de poésie en ce moment, parlons poisson, avec un mois de retard...


Bon, inutile de trop s'attarder sur l'histoire. Vous prenez des étudiants débiles, une shérif, ses gosses, le Doc de
Back To The Future, les jolies jambes de Jessica Szohr, quelques biologistes marins, Carlos Solis, un black de service, des filles riches en silicone, un réalisateur porno et ses actrices... vous mettez le tout dans un lac grouillant de piranhas préhistoriques qui crèvent la dalle, et vous attendez que le lac devienne rouge.


C'est le film le plus gore que j'ai jamais vu (bon en même temps, j'en ai pas vu beaucoup...) et aussi l'un des plus fun de cette année. Grâce à sa scène mémorable du ballet aquatique ("Colle ton cul contre la vitre!!"), son final jouissif, ses nombreuses répliques cultes ("Filme-la cette pouf volante!!")... Mais surtout grâce à cette immense boucherie que sont les quarante dernières minutes du film. Quarante minutes de corps mutilés, de chair déchiquetée, de cris de panique, de sang giclé, de prothèses mammaires éclatées, de cadavres flottant, de visages apeurés... Mais surtout, quarante minutes d'une inventivité folle, entre effet comique et envie de vomir, où comment tuer une centaine de personnes sans que ça devienne rébarbatif. Et c'est là où le film d'Alexandre Aja est tout simplement génial.

Du coup, gros spoilers avec le classement de...
Mes 5 Morts Préférées dans Piranha 3D.

5. Le présentateur du concours de tee-shirts mouillés.
Durant l'attaque des piranhas, c'est la panique, les plus chanceux se trouvent sur un bateau ou au bord du lac, le reste cherche désespérément à sortir de l'eau, en grimpant sur n'importe quel objet flottant. Le personnage d'Eli Roth, pas de chance, est dans l'eau. Il nage alors vers le bateau le plus proche, et supplie une meuf de l'aider à grimper "Sors-moi de là, grosse conne!". Tout en essayant de monter, il surveille ses arrières. C'est là, qu'il voit un bateau lui foncer dessus à pleine vitesse. La collision entre les deux bateaux est inévitable, lui est au milieu. Paf, tête explosée. La "grosse conne" se prend une bonne giclé de cervelle.

4. Danni Arslow.
La mort la plus dramatique. Le personnage de Kelly Brook. L'actrice porno au grand cœur. Alors que le bateau de l'équipe de tournage est en train de couler, elle tente de rejoindre celui de la shérif en essayant de franchir la corde qui les relie. Alors qu'elle fait ça magnifiquement comme si c'était une barre de pole dance, son poids affaisse la corde et la rapproche un peu plus du niveau de l'eau. Les piranhas finissent par l'atteindre, petit à petit. Ils mordent son dos, d'abord, puis s'accrochent à ses cheveux. En se débattant, elle finie un peu par lâcher prise. Ils se ruent sur elle. Et dans un ultime gros plan où on la voit crier "Aidez-moiii!!" avec un piranha accroché à son œil gauche, elle finit par tomber à l'eau. "Oh ben nan, je l'aimais bien elle..."

3. Alors que tout le monde essaye de sortir de l'eau, deux mecs portent secours à une meuf en essayant de la porter jusqu'à la plage. L'un la tient par les épaules, l'autre par les jambes. Dans cet acte plein de générosité et d'altruisme, le mec qui tient les jambes trébuche. Et crac. Bon le mieux c'est quand même de le voir en image... Enjoy.

2. Derrick Jones, le réalisateur porno.
Le gros con du film, c'est lui. Les répliques cultes, c'est aussi lui. Du coup, la mort la plus atroce, c'est pour lui. Quand son bateau heurte violemment un rocher, Derrick tombe à l'eau avec Crystal (inutile de préciser le métier de la demoiselle). Cette dernière se fait bouffer de l'intérieur. Lui, au bout de quelques secondes interminables, arrive quand même à regrimper sur le bateau avec l'aide de Danni. Mais en quelques secondes, les poissons l'ont bien entamé. De quoi placer sa réplique culte "Jake... Jake... Aide-moi... Huh... Ils m'ont bouffé la bite!..." Le temps pour la caméra de faire un plan large sur son corps. De ses jambes, il ne reste plus que les os, et quelques bouts de chair qui pendouillent. Sa bite, évidemment, n'est plus là. Ils finissent par le recouvrir d'un drap et le laissent se vider de son sang.
Quelques minutes plus tard, pour aller sauver Jessica Szohr restée coincée à l'intérieur du bateau qui coule, Jake (le fils de la shérif, le héros), a besoin d'une diversion pour occuper les piranhas quelques minutes. Du coup, ben prenons Derrick. Alors qu'il s'apprête à jeter le cadavre à l'eau, ce dernier s'agrippe à son bras. Il le regarde dans les yeux, et dans son dernier souffle, il lui dit "N... n-nichons!..." et finit par se faire jeter du bateau.

1. Durant le massacre, Cody, étudiant débile, est un peu égoïste. Il saute sur un ptit bateau à moteur, balance le propriétaire à l'eau, et décide de fuir le carnage. Malheureusement, le lac grouille d'humains agonisants. Mais Cody s'en fout, il fonce. Et défonce tout le monde sur une cinquantaine de mètres. Les gens tentent de s'agripper à son bateau, et finissent par le ralentir. Soudain le bateau est à l'arrêt. Cody essaye désespérément de rallumer le moteur. Une fille gueule comme une truie. Ses cheveux se sont emmêler dans l'hélice. On sait pas si Cody la voit, mais il s'en fout. Il tire inlassablement sur le lanceur du moteur. La fille continue de gueuler. Des gens essayent de l'aider, rien à faire. Tu te dis que ça va faire super mal. Que la tête va partir. Tu t'y prépares...
Au bout d'une interminable minute, le moteur redémarre enfin. L'hélice tournoie à nouveau. Emportant les cheveux de la fille. Le cuir chevelu. Et avec l'effet de surprise qui va avec, toute la peau de son visage... Aïe.

Bon... la fréquentation de mon blog étant en chute libre, concluons par une photo de Kelly Brook...