jeudi 22 juillet 2010

Confessions Intimes.

"Nan mais vas-y j'veux pas voir ça ici, tu le vires de là!
- Bordel!! touche pas à l'Anti-Monitor comme ça!! Il est fragile oh!
- Mais il est immonde!! J'en veux pas sur la table à manger... Mets-le dans ta pièce!"

" Attends... T'as acheté deux comics, les mêmes, juste parce que les couvertures sont différentes?
- Ben oui, mais attend, c'est deux éditions différentes...
- Nan mais... c'est la même histoire nan?
- ..."

"On fait plus rien ensemble... Regarde-toi, t'es toujours allongé sur ton canapé à lire tes conneries..."

À 34 ans, Alexandre ne vit que pour sa passion, les super-héros.
Depuis son enfance, Alexandre amasse et collectionne tout ce qui se rapporte aux héros de son enfance, comics, figurines, films et y consacre tout son temps libre. Chez lui, de la chambre jusqu'au salon, toute la décoration est entièrement dédiée à Spiderman, Batman et autre Superman. Il a même aménagé une pièce spéciale consacrée à sa collection qu'il appelle sa Forteresse de Solitude.

"Bon là, j'en ai plastifié quelques-uns... Celui-ci par exemple, c'est une édition limitée de Captain America vol. 5 n° 25 où celui-ci meurt... temporairement. Sinan là, c'est une statuette de Batman en résine, designée par Mazzucchelli... Oh et là c'est un casque d'Iron Man qui parle quand on appuie ici..."

Aujourd'hui, Alexandre a en sa possession plus de 50 000 comics et des centaines d'objets de collection pour lesquels il dépense sans compter.
Seulement voilà, Alexandre partage sa vie avec Marie-Joséphine, sa compagne et leur fils de 4 ans, Thor. Et cela pose problème, car le comportement obsessionnel de son mari à l'égard des super-héros, Marie-Joséphine en a assez.

"Ses comics, c'est ses bébés, il passe tout son temps avec, c'est sa vie quoi, il en a mis partout chez nous, il vit avec... Moi et son fils, il voit pas, on est pas là, il voit que ses super-héros, pour lui y a que ça... J'aimerais qu'il soit avec moi, qu'il passe du temps avec moi, avec nous, qu'il élève notre fils... qu'il m'aide, que je sois pas toute seule..."


Pourtant, entre Alexandre et MJ, comme il aime l'appeler, ça n'a pas toujours été comme ça. Il y a 6 ans, ils se rencontrent dans une librairie BD alors qu'elle n'est encore qu'étudiante. Le coup de foudre est immédiat et les deux jeunes gens deviennent inséparables.
Tout va alors très vite. À la fin des études de Marie-Joséphine, ils s'installent ensembles dans la ville natale de la jeune fille. Thor nait un an plus tard. Et le couple se marie la même année.
Durant les premières années de leur relation, Marie-Joséphine s'accommode de la passion de son compagnon. Mais, quelques mois après la naissance de Thor, cette passion se transforme en réelle obsession pour le jeune homme, et prend de plus en plus de place au sein du couple, quitte à envahir leur appartement. Après le travail, et durant les weekends, Alexandre préfère s'isoler dans sa "forteresse", lire ses bande-dessinées, discuter sur des forums avec des passionnés, comme lui... délaissant un peu plus Marie-Joséphine et Thor. Une indifférence qu'elle a de plus en plus de mal à vivre. La situation du couple s'est aggravée au fil des mois. Et il n'a pas l'air de s'en rendre compte.

"C'est vrai que j'aime bien rester dans cette pièce. Je m'y sens bien. Dans mon monde imaginaire. C'est un peu une bulle spatio-temporelle. Coupée de tout. Disons que les problèmes des super-héros m'aident à relativiser les miens... Les obligations de la vie normale tout ça...
Oui, bien sur que j'ai conscience d'être un peu absent. Mais je fais du mal à personne... MJ? Oui, oui bien sûr que je l'aime... Après, j'aimerais qu'elle comprenne ça aussi..."

Alexandre sait que son comportement peut parfois agacer, mais n'a pas vraiment l'intention de faire d'effort. Il n'a pas vraiment conscience du mal qu'il fait à son entourage et que cela peut mettre en péril son couple. Ou même, qu'il est peut-être déjà trop tard.


Ce soir là, Alexandre rentre avec une nouvelle acquisition, trouvée dans une librairie spécialisée. Et comme d'habitude, cela devient l'objet d'une nouvelle dispute...


"Ah nan... Aaaah nan. Alors là, j'te le dis tout de suite, tu mets pas ça dans notre chambre!
- Mais arrête! c'est un dessin d'Emma Frost, il est magnifique...
- Mais j'veux pas d'une actrice porno à moitié à poils là où je dors bordel, c'est pas une chambre d'ado ici!
- Calme-toi, c'est qu'un dessin...

- Et puis tu veux le mettre où? Tu vois bien que y a de la place nulle part.
- Ben attends, je vais enlever ça...
- Notre photo de mariage?!! Putain... mais t'es vraiment qu'un gros con!
- ... Roooh arrête, je déconnais MJ...
- Vas-y laisse moi... Nan mais, tu te rends pas compte... ça fait des mois que tu vis dans ta bulle... Chuis quoi pour toi? Hein? Ta vie de famille, Thor, t'en fais quoi?!... T'as qu'à l'épouser ta trainée."

Au bout d'une heure, et un dessin qui finit finalement dans sa "forteresse", Marie-Joséphine parvient à se calmer. Non sans mal.

"Nan, je sais que s'il pouvait l'enlever, il l'aurait fait. Ça représente plus rien pour lui. Je sais que c'est qu'un tableau mais même... Et puis, je me sens un peu mal avec ces personnages féminins qu'on trouve dans les comics. Leur plastique parfaite et leur corps de rêve ... Je sais pas... C'est con mais je me dis que ça doit être ça son idéal féminin. Et ça me complexe. Peut-être qu'il aimerait que je sois comme elles..."


Le lendemain soir, pour faire plaisir à sa compagne, Alexandre décide de passer un peu plus de temps avec elle et l'invite au restaurant. Cependant, alors que le diner semble se passer paisiblement, un sujet revient vite dans la conversation. La passion d'Alexandre.

"T'as conscience de ce que t'es en train de faire?... T'es en train de tout foutre en l'air là...
- ...
- C'est moi ta vie, c'est Thor. Tu le vois même pas grandir... Tu réalises que des fois, je mange toute seule avec lui parce que tu restes enfermé dans ta pièce?... Franchement, j'ai l'impression que c'est pas un mari que j'ai, c'est un deuxième gosse, que je dois élevé toute seule. Un autiste en plus.
- Nan mais m'engueule pas, ce soir, j'suis là nan?
- Ça doit être... la troisième fois en 2 ans. On fait plus rien ensemble. On voit plus personne... Parce que soit-disant, t'es trop crevé pour sortir et que tu préfères resté sur ton PC.
- T'exagères... et l'avant-première d'Avengers 3...?
- C'était y a 6 mois. Et je t'ai accompagné pour te faire plaisir. T'as pas vu que je me faisais chier? Évidemment que non, t'as rien vu... Tu faisais le débile dans ton costume à la con...
- Captain America...
- Et toi, tu fais quoi pour me faire plaisir hein? T'en branles même pas une à la maison... Je t'assure, j'en ai plus que là. C'est d'un compagnon dont j'ai besoin, pas d'un gamin attardé... Un jour, je vais partir, tu vas rien comprendre. Grandis un peu..."

La soirée s'achève dans une atmosphère tendue. Marie-Joséphine a mis Alexandre face à ses responsabilités, mais reste en proie au doute.

"Je sais pas s'il va réagir. Je sais même pas s'il en est capable... Je sais pas... je sais plus rien..."


Le lendemain, alors qu'il sort du bureau un peu plus tôt que d'habitude, Alexandre ne rentre pas directement chez lui. Il se rend dans un Comics Shop dans lequel il a l'habitude d'aller au moins deux fois par semaine. Il connait l'endroit par cœur. C'est comme sa deuxième maison. "Salut, ça va... Alors y a des nouveautés cette semaine?..."
Au bout de 2 heures, Alexandre en ressort, les mains pleines.

"Ben comme d'habitude, des comics en VO... Pas mal de VF aussi. Et ça, c'est la réplique officielle d'un shuriken en forme de chauve-souris que Christian Bale utilise dans Batman Begins... Par contre va falloir la jouer profil bas en rentrant, je sens qu'elle va gueuler hin hin..."

Et Alexandre n'est pas au bout de ces peines. Arrivé chez lui, Marie-Joséphine est au bord de la rupture.

"Salut?... Ça va pas?
- Putain nan ça va pas!... Tu vois pas qu'il y a quelque chose qui manque là?!... Quelqu'un?...
- ...?
- Thor?
- Thor?... Ow merde.
- Putain je le crois pas! C'était à toi d'aller le chercher aujourd'hui! Son institutrice vient de m'appeler, ça fait une heure qu'il attend!! Et qu'il est en train de pleurer... parce que son connard de père l'a oublié!!... Mais t'étais où, je croyais que tu finissais plus tôt aujourd'hui?!... Attends, c'est quoi ces sacs?... Naan... T'es vraiment irrécupérable! T'as oublié ton fils à cause de tes bd à la con?!!"

Ce soir, après être allée chercher son fils à l'école, Marie-Joséphine ne rentre pas chez elle. Elle préfère passer la nuit chez sa mère. Pour se confier. Faire le point.

"Alors... qu'est-ce qu'il a encore fait le niakoué?
- Maman... la caméra...
- Ah. Bah ils couperont au montage...
- Nan mais j'en ai marre marre marre... Il se rend pas compte...
- T'as peut-être juste épousé un débile...
- Maman... Nan mais... Il était pas comme ça avant. Il s'est isolé. Pour lui c'est comme si sa famille n'existait pas... plus... Mais j'ai besoin de lui. Enfin de lui avant. J'ai pas envie d'élever Thor toute seule tu vois...
- Tu vas faire quoi maintenant?
- Je sais pas..."

Pendant ce temps là, chez lui, Alexandre est seul. Attendant le retour de Marie-Joséphine. Il reçoit un coup de fil de sa belle-mère. MJ ne rentrera pas ce soir, elle préfère prendre le temps de réfléchir, en espérant qu'Alexandre en fasse de même. Celui-ci se rend compte pour la première fois que son comportement peut vraiment mettre en danger sa famille.

"Ouais j'ai merdé là... J'ai vraiment merdé..."

Cela fait maintenant trois jours que Marie-Joséphine a quitté l'appartement qu'elle partage avec Alexandre. Au vu de la situation, Karine Grandval, notre spécialiste du couple, a pris rendez-vous avec le jeune homme pour faire le point. Elle commence par lui montrer les séquences que nous avons filmé...

"Alors... Qu'est ce que vous avez vu?
- Une tête à claque...
- C'est vous...
- Ouais, je sais... Je me rend compte que chuis allé trop loin. Que je me suis enfermé dans mon monde. Que j'ai mis ma vie de famille de coté, ma vraie vie... Que j'ai été un ptit con.
- Un "ptit con"... Déjà c'est bien, vous vous rendez compte que le comportement que vous avez est encore celui d'un adolescent égoïste qui n'en fait qu'à sa tête...
- Oui oui...
- C'est sans doute que vous avez beaucoup de mal à accepter vos responsabilités. Votre travail, votre rôle de père aussi... Au lieu de ça, vous avez décidé de refuser de grandir, et de rester dans votre monde. Celui de votre enfance...
- Oui...
- Mais vous l'aimez Marie-Joséphine hein?
- Bien sur...
- Vous savez alors qu'elle a besoin de vous. J'ai discuté avec elle avant de venir. Elle aussi vous aime, Alexandre, mais pas la personne que vous êtes devenu. Ce qu'elle veut, c'est un homme. Un homme qui la regarde, qui prend soin d'elle, la soutient. Mais aussi un père pour son fils, votre fils... Vous vous sentez capable de faire ça? De "grandir" pour elle? Pour la récupérer?
- Je sais pas... J'vais essayer en tout cas, oui... Il faut au moins ça si je veux qu'elle revienne."

À la fin de la journée, Alexandre rentre du travail. L'appartement est encore vide. Marie-Joséphine n'est toujours pas revenue. Mais il est plus déterminé que jamais à la récupérer. Et surtout, de lui montrer qu'il a changé. Même si pour ça, il faudra dire adieu à Batman.